Administration régionale Kativik

Lors du colloque sur le développement minier au Nunavik, l’ARK a souligné l’importance d’embaucher un plus grand nombre de travailleurs inuits

L’Administration régionale Kativik (ARK) continue de jouer un rôle important dans l’embauche d’Inuits du Nunavik dans le secteur minier. En tant que participant à la table de concertation de la Stratégie Kautaapikkut, l’ARK appuie l’objectif d’accroître le nombre de travailleurs inuits dans le secteur minier afin d’améliorer leur accès à des emplois et leur bien-être.


Lors du colloque sur le développement minier au Nunavik qui a eu lieu à Kuujjuaq du 30 avril au 2 mai, la directrice adjointe, Programmes du Service de l’emploi durable de l’ARK, Victoria Gordon, a mentionné que la principale priorité était d’accroître la main-d’œuvre inuite dans le secteur minier au cours des 15 prochaines années. « Une attention particulière sera accordée à l’embauche de jeunes travailleurs et de femmes », a affirmé Mme Gordon.
Lors de la présentation qu’elle a faite au colloque, Mme Gordon a mentionné que le nombre d’Inuits embauchés par les deux principales sociétés minières ayant des activités au Nunavik, soit Glencore (mine Raglan) et Canadian Royalties (projet Nunavik Nickel), a augmenté entre 2014 et 2019, passant de 164 à 290.
Selon Mme Gordon, le défi dans les années à venir sera de faire en sorte qu’un plus grand nombre d’entreprises du secteur minier au Nunavik s’engagent à embaucher des travailleurs inuits.
À cet effet, la table de concertation de la Stratégie Kautaapikkut a créé une équipe dont le mandat sera d’élaborer des formations afin d’accroître le nombre d’Inuits travaillant pour les entrepreneurs dans les mines. Roxanne Boulay, coordonnatrice de l’emploi inuit pour Glencore (mine Raglan) et Canadian Royalties (projet Nunavik Nickel), a fait une présentation lors du colloque au nom des deux sociétés minières. Elle sera sur place aux sites miniers pour offrir du soutien aux divers entrepreneurs qui désirent embaucher des travailleurs inuits.
L’ARK a investi des millions de dollars au fil des années pour l’embauche, la formation, le maintien en poste et la promotion de travailleurs inuits au Nunavik. Le Service de l’emploi durable de l’ARK fournit d’importantes contributions financières pour la création d’emplois et des initiatives de formation.
L’ARK est déterminée à assurer le bien-être des jeunes et des familles inuits. L’ARK s’engage à continuer d’appuyer et de financer plusieurs projets et initiatives visant à améliorer l’accès à des emplois pour les résidents du Nunavik.
Pour de plus amples renseignements sur l’ARK et le rôle que joue son Service de l’emploi durable dans la promotion d’une main-d’œuvre inuite forte et dévouée, consultez le site Web http://www.krg.ca/fr/krg-departments/sustainable-employment/employment-training.